lycée abdelmoumen d’Oujda

Forums Villes de la région Oujda lycée abdelmoumen d’Oujda

Ce sujet a 32 réponses, 0 participant et a été mis à jour par  sebbani, il y a 3 ans et 9 mois.

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 36)
  • Auteur
    Messages
  • #262959

    souvenirs
    Membre

    Bonjour à tous, je suis la fille de Paul Pichot et de Madeleine Pichot (prof d’Anglais), mon pére est maintenant décédé et ma mére agée de 75 ans, j’espere qu’ils ne vous ont pas laissé de trop mauvais souvenirs, de mon enfance à Oujda je garde de merveilleux sentiments en memoire.
    Si vous avez des photos ou des anecdotes de cette epoque merci de me les transmettre
    f.masmejean@neuf.fr
    Bonne journee à tous

    frederique masmejean nee pichot

    #262960

    fares
    Membre

    Salam
    Je ne sais pas si vous avez remarqué les travaux rudimentaires à pas de tortue qui sont à l’oeuvre aussi bien au lycée Abdel Moumen qu’au lycée Omar.
    Remarquez la couche misérable de chaux sur la façade du lycée Abdel Moumen. Faite à la hâte et la cadence des travaux.
    Et dire que ces deux établissements sont des joyaux de la ville!!!Ces lycées étaient bien entretenu à notre époque (62-68) et on ne remarquait pas tant de murs lézardés de l’extérieur sans parler de l’intérieur.
    Alors je me pose deux questions fondamentales.
    Les responsables (directeur, proviseur) ne voient pas ce qu’on voit. Ne remarquent rien sur la qualité des travaux ? Ou alors n’ont rien à foutre de tout cela.
    En tous les cas il y’a nos fils et nos petits fils qui occupent ces lieux. Nous avons aujourd’hui heureusement les moyens de filmer et prendre discrètement des photos aussi bien de l’extérieur qu’à l’intérieur et sans demander l’autorisation des chaouchs pour dénoncer en image toute manoeuvre à la laisser aller concernant ces travaux de restauration financés par l’état.
    En attendant que ces travaux de restauration s’achèvent je prie les survivants des années 60 de faire un tour autour de ces deux établissements et dire ce qu’ils pensent.

    #262961

    c’est une bonne idée de nous rencontrer.je vous prpose à tous lles anciens d’organiser une rencontre à ABDELMOUMEN en été prochain.les amis qui se trouvent à oujda peuvent en discuter avec la directin du lycée pour organniser cette rencontre. et en informer tout le monde sur ce site.

    #262962

    Mme Frédérique masmejean née PICHOT

    Bonjour,
    J’ai été élève de votre père durant l’année 1963-1964.
    Je n’ai malheureusement pas de photo le concernant, mais je garde de lui, ainsi que mes amis de classe de cette époque, de très bons souvenirs d’enseignant rigoureux, exigeant, consciencieux et professionnel.
    A notre tour de vous demander de nous adresser une de ses photos.

    A bientôt
    drissabdelmoumni@yahoo.fr

    #262963

    abdelaziz
    Membre

    Quel plaisir immense que de revoir tous ces noms connus dans ce lieu mythique.

    J’ai eu le plaisir de fréquenter cet établissement de 67 à 70, je fus interne la première année et demie pensionnaire ensuite.

    Je n’oublierais jamais ces moments magiques riches en événement sportifs notamment.

    J’ai eu à admirer une génération de surdoués et pionnière dans le domaine sportive:
    Citer les uns et les autres prendrait un temps fou mais je ne peux passer sous silence un phénomène surdoué et « multisports »  » REHAL ».
    Originaire de Berkane et maitre d’internat au lycée, ce phènomene nous enchantait par ses exploits soprtifs.

    On allait admirer ses prestations lors de rencontres d’athlétisme au Parc ou au lycée OMAR où le hand ball reganit en maitre.
    Les derby contre le frère ennemi le Lycée Omar nous donnaient des joies extraordinaires.
    REHAL TALBi de son nom était :
    Le champion incontesté à l’époque du saut à la perche.
    Le sauteur en hauteur imbattable même si un certain Boukkoulou lui tenait tête de temps en temps.
    Le recordman d’Afrique du saut en longueur, record qu’il a réalisé lors d’un meeting au Portugal.
    Le coureur du 100 mètres le plus rapide de l’oriental.
    Et enfin le buteur attitré de cette fameuse équipe de Handball du lycée Abdelmoumen qui donna des sueurs froides à une autre génération douée de handballeurs du lycée Omar ibn Abdelaziz.
    Au sein de cette équipe de hand du lycée Abdelmoumen s’illustrait ègalement un certain Benzekri aux tirs foudroyants qui faisaient trembler les filets des équipes adverses.
    Benzekri quitta Oujda pour s’illustrer ensuite en équipe nationale et en équipe universitaire.

    Je ne peux oublier Boukarabilla avec son corps d’athlète.
    Je ne peux oublier ce champion des champions HAMDI magnifique athlète grand joueur de rugby qui hélas a été paralysé suite à un accident de voiture alors que l’équipe nationale revenait du Portugal.

    Je ne peux oublier le rôle de Jannick qui a tant fait pour le rugby.
    Je ne peux oublier SEDDAR prof de gym qu’on appelait l’araignée tant il tissait sa toile sur ces adversaires quand il était un défenseur hors norme du MCO.
    Nous avions aussi un sacré joueur dont j’ai oublié le nom et qui était grand défenseur au sein de l’équipe l’ASFO de Kaawachi.
    Je ne peux oublier le rôle de LHOUCINE cet autre prof d’éducation qui tant fait pour éduquer.
    Voyez vous pourquoi je parlais d’une sacrée génération de sportive sortie de ce lycée et encore je suis loin d’en avoir cité tout le monde.

    Un grand clin d’œil à ABDEL MOUMNI surveillant général de l’internat, à BOUZIANE maitre d’internat, à bouaicha un sacré numéro à AGULLON étonnant prof de géologie, à VINCENCINI prof de Français .

    #262964

    eleve 1990
    Membre

    Bonjour à tous
    J’ai fréquenté le lycée abdelmoumen en fin des années 80 et 1990. je suis heureux et fier du niveau des personnes qui perticipent à ce forum. Bravo à tous, je constate vraiement l’aisance et la facilité quant à la langue de molière. Je peux vous transmettre le devenir des mes camarades. beaucoup d’entre eux ont haussé le drapeau du lycée et ont exaucé le rêve de leurs proches- Ingénéieurs , médecins, cadres supérieurs au maroc ou à l’étranger, juges et j’en passe… En tout cas, ça fait chaud au coeur de vous voir échanger sur ce support.
    Merci à vous
    Bien Fraternelement.

    #262965

    En fouillant dans mes archives, j’ai trouvé une photo de classe qui doit dater de mai ou juin 1965, de la seule classe de 7ème terminale Lettres Modernes dans tout l’oriental.
    Cette photo prise par M. LEJARRE, professeur de langue anglaise représente des élèves très studieux répondant à une interrogation en anglais du troisième trimestre.
    il s’agit de Driss ABDELMOUMNI (chemise blanche), Mimoun MEHDI (pull noir), Moulay Ahmed SEGHROUCHNI(chemise grise), Abdellah MESSAOUDI (chemise blanche) et BERQUIA au troisième plan.
    Ces amis, âgés de vingt ans tout au plus, étaient parmi mes meilleurs amis. Il le sont, ainsi que d’autres ceux avec lesquels je pense avoir passé les meilleurs moments.
    Je souhaiterais bien qu’ils nous donnent de leurs nouvelles.

    #262966

    abdelaziz
    Membre

    Bonjour Driss , je suppose que si tu as frequenté ce lycée tu a dû connaitre quelques noms que j’avais cités.

    C’est vraie que ce lycée est un monument et quand je vois quelques photos montrant son délabrement je suis triste.

    Bien le bonjour à toi.

    #262967

    Bonjour Abdelaziz !

    ça fait plaisir d’avoir des nouvelles des anciens du Lycée ABDELMOUMEN.
    Biens sur que je me rappelle des noms des anciens que tu viens de citer.
    Etant au lycée de 1959 à 1966, d’abord en tant qu’élève interne, puis maître d’internat et enfin répétiteur, j’ai côtoyé ou surveillé la plus part d’entre eux et notamment BOUKARABILA et HAMDI, élèves en classe de troisième année secondaire en 1966 auxquels j’ai même dispensé des cours d’histoire – géographie en tant que remplaçant intérimaire de Mme COMBES en congé de maternité.
    Je n’oublie pas non Rahal TALBI, un grand sportif de haut niveau, ni BOUZIANE qui était maître d’internat avec moi, ni non plus BOUAICHA, un grand animateur de soirées à l’internat.

    A toi maintenant de me dire si tu reconnais quelques uns des visages des internes et externes que tu viens de citer et qui figurent sur cette photo prise au mois de mars 1966 à l’occasion d’une fête à l’internat du Lycée ABDELMOUMEN.

    A très bientôt

    #262968

    abdelaziz
    Membre

    Ma mêmoire me fait dèfaut , je econnais des têtes mais pour mettre un nom dessus , c’est difficile , cela me ferait plaisir si tu me rendais ce service en me citant quelques noms.
    J’ai quand même cru reconnaitre au centre notre surveillant general de l’internat.
    J’ai été interne durant une année en 1967 ? Je crois.
    Je me rappelle de Bouaicha qui nous donnait des cours de chorale.
    apés l’etude et le diner , nous allions dans une salle où nous avions le droit de regarddeer la télé qui parlait beauccoup du conflit isrealopalestinien c’est pour cela que je pense à l’année 1967, j’etais en classe d’observation.

    Amitiés

    #262969

    Bonjour Abdelaziz

    Ayant été en classe d’observation en 1967, tu n’as pas pu reconnaître les personnes qui figurent sur cette photo qui étaient pour la plus part en classe de terminale.
    En regardant bien on reconnait sur cette photo les visages suivants :
    Kaddour ABDELMOUMNI surveillant général d’internat,
    GSIERA : derrière les deux demoiselles,
    BOUZIANE : à gauche de la demoiselle en blanc,
    TALBI au fond,
    FADHIL, HOSNI, FETHI, HADDAD, ABDELLAOUI, LAZREG, JELLOUL avec son fameux bendir,
    moi même en costume noir.
    Je laisse à d’autres anciens du lycée le soin de se reconnaître et de nous faire part de leurs nouvelles.
    A bientôt

    #262970

    abdelaziz
    Membre

    salam driss , ta tête me dit quelque chose, merci pour talbi , bouziane et kadour que j’ai bien connu aussi.
    Abdellaoui si nous parlons du même , j’ai eu de ses nouvelles dernierement , il est chirurgien dans le sud de la France apres des etudes litteraires, il faut le faire.
    j’ai eu egalement des nouvelles de COMBES qui se trouve aussi dans le sud de la France.

    Bien à toi

    #262971

    sebbani
    Membre

    Bonjour/Bonsoir Très chers amis !
    oui vous êtes tous des amis, grâce à vous tous on a pu revivre des moments et des souvenirs inoubliables depuis que j’ai lancé ce sujet le 6 Novembre 2008 , sur un coup de la nostalgie qui m’a bouleversé , en 2008, lors de mon passage à Oujda et une visite du lycée.
    Merci d’écrire de temps à autre pour ranimer la mémoire des anciens de ce lycée, après plus de 43 ans.

    #262972

    nass
    Membre

    c’est tellement de plaisir de vous lire les enfants, avec votre français si correct.
    ca prouve le haut niveau de l’éducation nationale a l’époque, et surtout celui des professeurs, qui nous enseignaient..
    et d’ailleurs seule notre génération et celle de nos parents qui parlons et écrivons correctement le français.
    je vous salue…
    PDT_Armataz_02_02

    #262973

    abdelaziz
    Membre

    Que cela fait du bien de retrouver tout ce petit monde, que dis-je? Ces grandes personnalités qui ont usé leur fond de culottes dans cet établissement si mémorable.
    J’ai fréquenté ce lieu magique de 1966 à 1970.
    Nul ne peut ignorer les événements survenus en plein révolution soixante huitarde.
    A l’exemple de toutes les capitales mondiales, l’idéal révolutionnaire avait touché la jeunesse oujdie abdelmoumienne.
    Je me rappelle d’une anecdote qui m’avait beaucoup marqué.
    Un petit groupe, je le nommerais ainsi pour ne pas tomber dans la terminologie anti revolutionnaire en disant un groupuscule politisé; avait décidé de faire de Mai soixante huit une année revolutionnaire très originale.
    Au sein même de cet établissement et à l’intérieur de ces murs ce groupe s’était donné comme surnom: LES CHATS NOIRS
    Ces chats noirs que personne n’a jamais identifié, menaient des actions originales comme celle qui a consisté un jour à dévisser toutes les ampoules des salles de classe et les entreposer sur les tables tout en signant sur le tableau noir, « AVERTISSEMENT DES CHATS NOIRS.

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 36)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

SHARE

lycée abdelmoumen d’Oujda