mon anniversaire philosophiquement

Forums OujdaCity Café OujdaCity mon anniversaire philosophiquement

Ce sujet a 1 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  , il y a 5 ans et 3 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #207045

    houmidi59
    Participant

    Mon ami le philosophe m’apostrophe : dis Houmidi qu’est ce que tu aimerais avoir comme cadeau , le jour de ton anniversaire ?0
    Franchement , cette question mérite bien quelques instants de méditation pour y répondre.Cependant , mon interlocuteur ne me laisse guère cette opportunité et il enchaine : que dirais-tu d’une montre en or massif , avec un cadre lumineux , un remontoir à double vitesse et des chiffres qui étincellent la nuit quand il fait aussi noir que l’intérieur de la gueule d’un loup ?0
    Je secoue négativement ma trombine , sans piper mot.Puis , je lui ma montre ma tocante de dix dirhams que j’ai achetée au marché de la brocante.Sur ce , je lui explique que ma petite merveille est précise et que grâce à elle , je gère bien mon temps.Bien entendu, cela le fait marrer comme une douzaine de bossus en liesse.On dirait qu’il vient d’éplucher un sac d’oignons , tellement qu’il a les yeux en larmes: Toi, tu as l’intention de me faire mourir de rire !0
    Et d’ajouter : passons à autre chose.
    Après un bon moment de réflexion, il dit : je crois que j’ai trouvé ce qui te ferait plaisir :une mallette d’argent remplie de coupures de mille dollars chacune.Cette fois , je fais la moue tout en pensant que l’argent ne fait pas le bonheur .Lui, devin comme il est, il ne manque pas de dévoiler sa pensée : toi , à force de vivre dans la misère, tu t’y es bien habitué
    Et puis qu’est-ce que tu pourrais bien faire de cette fortune ?Rien , mon vieux , sinon la compter et la recompter et un jour, on te mettrait sur la paille en te la fauchant
    Notez que je suis fauché comme le blé, mais je ne me plains pas.Je le fais savoir à mon ami qui une fois de plus se tord de rire .Tout en gesticulant , il ne cesse de répéter qu’il n’a jamais vu quelqu’un d’aussi c.. que moi
    Enfin, il reprend son ton sérieux , celui du philosophe :Tu as raison, avoue-t-il.Toi, tu n’es pas matérialiste et apparemment , tu n’aimes pas beaucoup te faire voir
    Entre nous, j’aime me faire voir ailleurs .
    Pour sûr, tu aimes la modestie , conclut-il
    Cette fois , je hoche ma tronche jovialement .Il me regarde étonné : Dis, Houmidi , qu’est ce que tu aimerais avoir le jour de ton anniversaire ?0
    Promptement, je réalise que mon ami veut à tout prix me faire arracher un voeux.Ce qui est évidemment mieux que de me faire arracher une dent .Notez cependant que je me sens dans l’embarras , pas celui du choix , mais de quelqu’un pris au dépourvu sans lui donner un moment de réflexion .
    Alors , mes amis chéris , je lui dis tout de go : je voudrais un seau rempli d’eau
    Il me toise d’un regard semblable à celui d’un chamelier perdu dans le désert et qui voit surgir devant lui un troupeau de chameaux.Devant mon ton sincère , il ajoute : est-ce que tu te moques de moi ?0
    Je lui répond fort civilement : pas du tout, mon ami.Et puis, je viens de fêter mon anniversaire , il y a juste une semaine et j’attends toujours mon cadeau
    C’est vrai , s’exclame-t-il
    Pour toute réponse, je secoue ma tête de haut en bas et vice versa: veux-tu bien m’apporter un seau rempli d’eau ?0
    Il obtempère sur le champ et part à la quête de mon désir .
    Vous ai-je dit que je me trouve présomptueusement chez lui et que nous venons de boire un verre de thé accompagné de morceaux de galettes ?0
    C’est fait ; alors, sachez que tout simplement j’ai versé le contenu du seau sur sa petite frimousse mesquine accompagné de ses sublimes paroles :j’espère que cette eau te rafraichira les idées
    Pas besoin de vous dire que le Phisolophe est bien trempé , lui qui ne voulait pas se mouiller.An tout cas, il a eu sa douche écossaise.0
    Avant de le quitter , je lance à la cantonade : l’année prochaine, j’aurais une bonne surprise pour toi .Crois-moi, tu ne seras pas déçu

    PS: Cette histoire est fictive.Cependant, je dois vous avouer que ça ne me déplairait pas de verser tout un seau rempli d’eau sur la citrouille d’un mortel , de préférence un philosophe comme mon ami

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

SHARE

mon anniversaire philosophiquement