Saidia ,une perle aux couleurs d’azur

Forums Villes de la région Saidia Saidia ,une perle aux couleurs d’azur

Ce sujet a 13 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  Anonymous, il y a 5 ans et 11 mois.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • #202898

    dahlia
    Membre

    La plage de Saidia est l’une des plus réputées au Maroc. Pour les amoureux de la nature et de la mer bleu azur, un passage par cette station balnéaire à proximité d’ Oujda s’impose.

    La docilité des vagues, la clarté des eaux, la beauté des paysages et la température ambiante (31° en été) font de Saidia la destination privilégiée de l’Oriental.
    La perle bleue vous souhaite la bienvenue ! C’est ce que signale le premier écriteau de la ville. A droite de cette pancarte, c’est vers le souk et la médina que votre périple vous mène. A gauche, c’est la Méditerranée et la nouvelle ville qui vous accueillent.
    Au départ Saidia était une forteresse bâtie par le Sultan Moulay El Hassan Premier en 1883. Un avant poste frontalier juste sur la rive gauche de Oued Kisst, une frontière naturelle entre le Maroc et l’Algérie. D’une superficie de 15 600 m2, elle abrite une centaine de maisons. En 1936, on y recensait 210 habitants alors qu’actuellement, elle en compte plus d’un millier d’habitants. Ses vestiges sont d’architecture marocaine avec tout l’arsenal de remparts, de bâtisses de terre aux couleurs locales et de portes spécifiques. Sa muraille a connu plusieurs consolidations et réfections pour lui conserver son teint jeune et vivace. Juste en face de la médina, c’est le souk de toutes les convoitises. Un espace grouillant et coloré par tous les délices de l’été. Un espace traditionnel mais où vous trouverez tout : des sardines méditerranéennes au henné de la mariée tout en passant par les plats les plus succulents. Un complexe gastronomique à la marocaine, mais aussi tous les articles de saison.
    A gauche de la médina et du souk, c’est l’une des stations balnéaires les plus prisées de la Méditerranée. Avec ses quatorze kilomètres de sable doré reliant les deux rivières de la région : le Kisst et la majestueuse Moulouya. Cette interminable plage sablonneuse est d’un éclat solaire ensorcelant et d’une finesse exquise. Elle est d’une profondeur terrestre de plus de cinquante mètres par endroits et d’un amont maritime de plus de cent cinquante mètres. La nage sans risque est assurée. Une mer de rêve plus attractive en temps de marée basse. Pour les amateurs du calme, il suffit de longer la côte vers l’embouchure de la Moulouya pour apprécier les félicités de la tranquillité absolue et les intimités de la faune et la flore. Par contre les mélomanes de la foule ne s’ennuieront nullement en clapotant des vagues dociles, ou en pratiquant un sport de leur préférence.
    Ces derniers temps, les balades en scooter des mers sont devenues monnaie courante. Ces randonnées nautiques s’adressent aux initiés et aux débutants accompagnés d’encadreurs de circonstance. Reste à négocier le prix si vous tenez à une croisière aquatique. Pour les jets – skieurs confirmés, des compétitions sont improvisées à tout moment. En plus du sport, c’est de l’intérieur de la mer qu’on apprécie le mieux la beauté des côtes et de la plage. Avec ces dresseurs des vagues, les tracking randonnées en quad proposent un autre genre d’aventures, soit sur la plage ou dans les alentours. Une randonnée pour dépoussiérer les tracas du travail. Là aussi, il faut veiller au respect des normes en vigueur.
    La balade des gens heureux se fait à cheval. Un club équestre ainsi que des « chevaux à location » sont d’un prix abordable ; et à vous la galopade sur les sables.
    La corniche connaît une densité impressionnante d’estivants surtout la nuit, amateurs d’animations artistiques, de veillées tardives, de dancings, de cafés familiaux ou de balades nocturnes trouveront leur compte

    Ajourd’hui le Maroc (18-06-2007) : http://www.aujourdhui.ma/mon-ete-2007-details406445.html

    #232839

    touria016
    Membre

    Malheureusement, nôtre perle a tellement perdu de son éclat
    …ou plutôt on a fait en sorte, et on le fait toujours

    J’espère que ceux qui contribuent à la pourir, vont vite déménager le plancher, et qu’elle retrouvera de son éclat près de ma Nwara

    o salat o salam

    #232840

    tahar
    Membre

    A Dahlia,
    Ce que vous écrivez sur Saïdia est de la pure fiction pour ne pas dire de la publicité genre » le Maroc est le beau pays du monde ». Saïdia que vous décrivez n’existe que chez les aveugles et chez ceux qui ne savent pas voir ou qui ne veulent pas voir. Saïdia que les orientaux marocains aimaient vit un cauchemar écologique sans précédent. Pour vous aider à avoir une idée sur la situation je vous donne les dernières informations de la station martyr:
    – La ville est assaillie par des marécages suite aux dernières pluies. L’accès à la ville est pratiquement impossible. L’année va être une année de moustiques, de maladies liées aux marécages et de vacances gâchées.
    – La verdure est en train de disparaître de la ville. Le rideau de bois d’eucalyptus ne sera plus qu’un souvenir dans un avenir très proche.
    – On s’attaque à la forêt sur la sortie de la Moulouya. Le massacre des arbres se fait sous le regard des autorités locales, les élus et les représentants des Eaux et Forêts. La spéculation, le béton et l’argent facile vont détruire de ce qui restes de la verdure.
    – La plage se détruit et s’enlaidit par des constructions en dure illégales. Elles cassent l’unité du paysage et rendent impossible l’admiration de l’horizon et les couchers du soleil à partir du front de mer.
    – Les routes sont impraticables en hiver comme en été.
    – L’utilisation d’engins de mer, dont vous parlez, avec fierté, présentent des risques énormes pour les baigneurs. Ils n’y sont pas à leur place. En plus des risques pour les personnes, ils sont pollueurs (odeurs de l’essence qu’on emmagasine et qu’on met dans les réservoirs des engins sur la plage même, en plus du bruit assommant des moteurs).
    – L’assainissement de la ville n’est pas pour demain, en particulier le drainage des eaux usées et des eaux de pluie.
    Alors si vous aimez Saïdia, si vous aimez votre pays, ne soyez pas dupes et ne raconter pas n’importe quoi.

    #232841

    wampus
    Membre

    helas, c vrai monsieur tahar 🙁

    #232842

    pikhasa
    Membre

    Une petite précision: la description faite par Mr Tahar est toujours d’actualité !!! Rien n’a évolué dans le bon sens à Saidia, de 2009 à ce jour !!! Quelle misère !!!

    #232843

    wampus
    Membre

    je confirme,c le pouvoir qui encourage cette anarchie aveugle quand la bande d`eucalyptus allant de l`ecole charif idrisi (station de taxi) jusqu`a dallas a ete deracinee (ces arbres la dataient de presque 90 ans!) et fesaisent partie de mon enfance,et celle de mes parents avant moi, le roi a vu ca lui qui vient souvent a saidia pour passer du bon temps et bien il a rien fait allez voir ce qu`il ya a la place! du beton klk plantes brulees par le soleil merci pour tout ca!

    #232844

    pikhasa
    Membre

    Absolument d’accord. Pour ma part, j’ai découvert Saidia il y a 20 ans, c’était peu équipé certes à l’époque, mais c’était magnifique. Pendant des années, je n’ai révé que de pouvoir m’installer dans cette ville. Quand j’ai eu la chance de pouvoir réaliser ce rève, le projet de « station balnéaire » était déjà lancer malheureusement. Je me suis dis que je n’y pouvais rien, et me suis vu dans l’obligation de « faire avec », comme on dit. Je ne pouvais pas prévoir que Saidia (je parle de la ville et non de leur soit disant complexe …) allait devenir un chantier permanent. 6 ans, que je vis, en famille, les pieds dans la boue 5 mois sur 12, que nous sommes entouré de détritus, cela toute l’année, j’en passe et des meilleures…. Le soucis est que je ne vois pas le rapport entre ce soit disant complexe touristique et l’entretien logique de toute commune….

    #232845

    wampus
    Membre

    bref l`anarchie…

    #232853

    Anonymous
    Membre

    Sorry, we are unable to complete your translation request.
    Sorry, we are unable to complete your translation request.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

SHARE

Saidia ,une perle aux couleurs d’azur