causerie du ministre ahmed taoufiq en 2002 sur les chorfas

Forums OujdaCity Débats causerie du ministre ahmed taoufiq en 2002 sur les chorfas

  • Ce sujet est vide.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #203640
    halim
    Membre

    Causerie religieuse : la descendance du Prophète

    SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, accompagné de SAR le prince Moulay Rachid, a présidé mardi après-midi au Palais Royal de Rabat, la première causerie religieuse du mois sacré de Ramadan, animée par le ministre des Habous et des Affaires islamiques, M. Ahmed Toufiq, sous le thème « la descendance du Prophète et le référentiel soufi dans l’histoire du Maroc ».

    Sur la base du Hadith dans lequel le prophète Sidna Mohammed dit: « Une partie de ma Oumma demeurera sur le droit chemin au Maghrib jusqu’au jour du jugement dernier », le conférencier a décortiqué les composantes du tissu politique et social au Maroc depuis l’avènement de l’Islam et la nature des liens entre l’institution monarchique et sa base sociale.

    Le Pr. Ahmed Toufiq s’est efforcé d’élucider le secret de la stabilité, de la continuité et de la singularité qui ont toujours caractérisé le royaume du Maroc, en mettant en exergue deux facteurs qui ont grandement contribué au façonnement de l’histoire du pays, le rôle des chorfas et le soufisme.

    Après avoir présenté les différentes versions et exégèses du hadith, le conférencier a indiqué que la version qu’il a pris pour thème de cette causerie a bien spécifié le Maghrib comme terre où cette partie de la Oumma islamique « demeurera sur le droit chemin jusqu’au jour du jugement dernier ».

    Cette version, a-t-il ajouté, a été adoptée par l’un des érudits de l’Islam, en l’occurrence l’Imam d’Alexandrie Abou Bakr ben Mohamed Ibn Al Oualid Attartouchi qui a commenté ce hadith dans une célèbre lettre de conseil au sultan Youssef Ibn Tachfine Al Mourabiti.

    « Dieu seul sait si le Prophète – paix et salut soient sur lui – désignait par ce hadith les Almoravides ou l’ensemble de l’Occident musulman, connus pour leur attachement à la tradition du Prophète et de ses compagnons, loin de toute hétérodoxie et de toute déviation », écrit notamment Al Imam Attartouchi dans cette lettre.

    Le Pr. Toufiq estime que ce hadith compte parmi les grands miracles du Prophète Sidna Mohammed ❗ ❗ . Les contrées se surclassent par leurs habitants, et les gens en surclassent d’autres par la valeur de leurs actes, a noté le conférencier qui a relevé la place particulière des descendants du prophète et l’obligation de respect qui leur est du de la part des croyants.

    Avec le temps, l’appellation Charif est devenu l’apanage des descendants d’Al Hassan et Al Houssein, fils de Ali et Fatema, a indiqué M. Toufiq, précisant qu’en Orient un descendant d’Al Houssein est surnommé « Assayed » ❗ alors que celui d’Al Hassan porte le titre d’Acharif ❗ ❗ , alors qu’Acharif est surnommé par les Marocains Moulay, comme le surnommait Rached, compagnon de Moulay Idriss. ❗

    Victimes de persécutions lors des grands troubles qui ont émaillé l’histoire de l’Islam, les Chorfa se sont dispersés dans différentes contrées de la terre d’Islam où ils ont joué des rôles d’avant-garde aux plans religieux, social et politique fondant même des Etats et des Emirats dans plusieurs régions 😆 , a rappelé le conférencier, estimant que la rencontre entre les Marocains et les Chorfa est la plus remarquable en terre d’Islam ❗ ❗ ❗
    . Cette synergie entre les Marocains et les Chorfa s’est traduite lors de quatre grandes crises. ❗ ❗ ❗

    La première s’est produite quand les Marocains ont adhéré à cette nouvelle religion qu’est l’Islam et se sont engagés à la porter en Andalousie, alors que certains dirigeants de l’Etat central ont trahi cette confiance par l’exploitation de l’Islam, ce qui a suscité la colère des Marocains 👿 qui ont vu leur dignité bafouée et provoqué des heurts ayant conduit à la rupture avec le Califat ❗ ❗ ❗ ❗ et a ouvert la voie aux activités des différents opposants dans le pays, a expliqué M. Toufiq.

    En présentant leur allégeance à Moulay Idriss Ben Abdellah après qu’il eut fondé la dynastie Idrisside, les Marocains ont trouvé en les Chorfa la solution politique idoine à leur crise religieuse et sociale 😀 😀 , a relevé le conférencier qui a estimé que les Marocains ont renoué avec les origines du Califat ❗ ❗ .

    La deuxième crise qui a reflété la cohésion entre la nation marocaine et les Chorfa s’est manifestée lorsque les notables des tribus du Tafilalet ont fait venir Moulay El Hassan Addakhil à la fin du 7ème siècle de l’hégire, a poursuivi M. Toufiq qui a rappelé que Moulay Ali Cherif Assijilmassi est entré en Andalousie, au nom du Jihad, à l’invitation des notables de Grenade, d’autant qu’il a défendu farouchement Tanger contre l’invasion Ibérique. ❗ ❗

    Pour ce qui est de la 3ème crise, le conférencier a relevé le rôle important joué par les confréries soufies dans l’installation de la dynastie des Chorfa Saadiens, après le déclin du pouvoir central de la dynastie ouattasside. ❗ ❗

    La quatrième crise s’est déclenchée après l’éclatement de la dynastie des Saadiens et la création de plusieurs principautés, ce qui a amené Moulay Mohamed ben Cherif, puis son frère Moulay Rachid ben Cherif ben Ali a fonder la dynastie des Chorfa Alaouites, en tant qu’Etat fondé sur la légitimité de la libération et de l’unification. ❗ ❗

    Abordant le rôle du soufisme dans l’histoire du Maroc, M. Toufiq a indiqué que les soufis ont accordé plus d’importance à la purification de l’âme. Le courant soufi, a expliqué le conférencier, n’a jamais été un mouvement hystérique collectif mais a été un mouvement d’introspection pour retrouver la force et stimuler la mobilisation en vue de s’adapter à la nouvelle situation et s’occuper positivement de l’encadrement de la société ❗ ❗ ❗ ❗ , ce qui a activé le rôle du soufisme, particulièrement sous l’ère alaouite, sur les plans religieux, politique, social et pédagogique.

    Ces rôles ont montré que la tendance soufie a été dominée au Maroc par les préoccupations sociale et urbanistique, a fait remarquer M. Toufiq.

    Sous le règne de Amir Al Mouminine, l’espoir est de lier le passé au présent et voir jaillir les sources du bien afin que les Marocains continuent de vivre dans la quitéude, parfaitement au fait du pacte qui les lie aux chorfa ❗ ❗ , et être constamment en mesure de contribuer à la grandeur de l’humanité ❗ ❗ , a dit le conférencier.

    MAP

    #243516
    hafid
    Membre

    anta wallah machrif 😆 😆 😆

    #243517
    F16
    Membre

    J’ai le sentiment que Halim travaille avec les services secrets algerienne.
    Sur cet article, je dis: SADA9A OUAHOWA KAKHOB ❗

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
maillot de foot pas cher vente maillot de foot pas cher cheap nfl jerseys maillot de foot pas cher maillot de foot pas cher maillot de foot pas cher
SHARE

causerie du ministre ahmed taoufiq en 2002 sur les chorfas