les marocains sont-ils vraiment prêts pour les JO ????

Forums OujdaCity Sport les marocains sont-ils vraiment prêts pour les JO ????

  • Ce sujet est vide.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #204270
    midhat2
    Membre

    JO-2008 : Les athlètes marocains fins prêts pour Pékin

    L’athlétisme marocain sera représenté lors des 29èmes Jeux Olympiques, qui se dérouleront du 8 au 24 août prochain à Pékin, par de jeunes athlètes en herbe et d’autres plus expérimentés.

    Afin de consacrer la renommée internationale de l’athlétisme marocain, la direction technique nationale mise sur l’expérience d’une pléiade d’athlètes qui ont contribué au façonnage de la gloire de cette discipline, mais aussi sur la fougue des jeunes, animés par l’ambition d’entamer une carrière internationale en se hissant sur le podium du plus prestigieux rendez-vous sportif planétaire.

    Les athlètes marocains se sont bien préparés pour disputer les olympiades dans les meilleures conditions », a déclaré à la MAP le directeur technique national (DTN), M. Mustapha Aouchar, mettant en exergue le travail accompli par la Fédération pour préparer l’équipe nationale.
    Ces préparations ont été entamées juste après les Mondiaux-2007 à Osaka (Japon), grâce aux efforts de tous les intervenants, athlètes, dirigeants et cadres techniques confondus, a-t-il précisé. Le DTN a, également, souligné l’importance de mettre à profit les expériences précédentes pour confirmer les performances réalisées aux éditions passées, garantir la pérennité dans le rendement et surtout préserver les acquis. La moyenne d’âge de l’équipe nationale ne dépasse par les 20 ans, »ce qui incite à faire mieux », a-t-il dit.
    Benhassi et Laâlou très attendus
    Outre des entraînements intenses aux centres nationaux de Rabat et d’Ifrane, le programme de préparation de la sélection nationale comprend également la participation à des meetings internationaux, en particulier pour les athlètes de haut niveau sur lesquels sont fondés de grands espoirs de médailles à Pékin, à l’instar de Hasna Benhassi et Amine Laâlou et d’autres spécialistes du demi-fond, a noté M. Aouchar.
    Evoquant le choix des membres de l’équipe nationale, le DTN a expliqué que la sélection s’est faite selon des critères spécifiques, basés notamment sur les performances réalisées par chaque élément lors des différentes compétitions régionales et internationales. « Ces rendez-vous nous ont permis de constituer une idée sur le niveau de ces athlètes et leur capacité de concourir pour les médailles olympiques », a-t-il dit.
    Pour la première fois dans l’histoire de l’athlétisme national, la direction technique a procédé, selon M. Aouchar, à la sélection d’éléments qui composent la sélection nationale de marathon et qui ont été soumis à un programme spécial de préparation, parmi eux le double champion du monde Jawad Gharib, Abderrahim Goumri et Abderrahim Bouremdane, auteurs de bons chronos cette année.
    On prépare la relève
    Actuellement « nous sommes dans une période de transition », a-t-il fait remarquer, notamment après la retraite de Salah Hissou, Brahim et Khalid Boulami, de la championne du monde Nezha Bidouane et du champion du monde et olympique Hicham El Guerrouj.
    « Il est donc évident que nous manquons de stars mondiales », a-t-il reconnu, soulignant toutefois l’émergence de jeunes athlètes qui ont acquis l’expérience nécessaire et qui constituent de véritables chances de médailles, tels que Benhassi, Meryem Alaoui Selsouli, Laalou, Gharib et Goumri.

    Dans ce cadre, il a relevé que la direction technique nationale encadre trois générations d’athlètes, la première comprend Benhassi, Gharib et Goumri qui ont tant donné à l’athlétisme national et sont toujours capables de s’illustrer et de faire profiter de leur expérience, la seconde composée de Laalou, Hamid Ezzine, Mohamed Moustaoui et Abdelâti Iguider, qui constituent la relève et tentent d’atteindre l’apogée de leur potentiel.
    La troisième génération, a poursuit M. Aouchar, est en phase de formation à l’Institut national d’athlétisme à Rabat et comprend des athlètes de 15 à 19 ans, spécialisés dans les 800, 1.500 et 5.000m et considérés comme « un projet de champions du monde ».(MAP).


    Article paru à 2M



    😀 Hamid CHAFIK 😀

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
maillot de foot pas cher vente maillot de foot pas cher cheap nfl jerseys maillot de foot pas cher maillot de foot pas cher maillot de foot pas cher
SHARE

les marocains sont-ils vraiment prêts pour les JO ????