Les personnalités d’Oujda

Forums OujdaCity Café OujdaCity Les personnalités d’Oujda

  • Ce sujet est vide.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 20)
  • Auteur
    Messages
  • #206317
    mourad.oujdi
    Membre

    Salut Tout le monde,

    Oujda une ville qui a plus de 1000 ans d’existence, mais personne n’a essayé de regrouper dans un livre détaille toutes les personnalités qu’a connu cette grande cité;

    Alors essayons si vous le voulez bien de donner des noms de personnes avec le plus de précision possible sur leur origine, leur métier, leur pertinence, etc ..

    De préférence des gens de sciences, d’économie et de politique (oulama, qodat, awliya, sultans, toujjars, juifs, …)

    à vos plumes 🙂

    #274926
    hafid
    Membre

    مصطفى بن حمزة عالم مغربي

    #274927
    nizarovicia
    Membre

    mimoune, kamal, rachid beriah, les fréres bouchnak, migri, ousmane , hjira ….. wa bezaaf !!

    #274928
    mourad.oujdi
    Membre

    @nizarovicia wrote:

    mimoune, kamal, rachid beriah, les fréres bouchnak, migri, ousmane , hjira ….. wa bezaaf !!

    Vous m’avez mal compris Mr, je parle de personnalités d’Oujda, pas de n’importe qui, mimoun ou kamal ou je sais pas quoi!
    ousamane et hjira oui ce sont des personnalités, bouchnak plus au moins vu leur style un peu authentique;

    salutations

    #274929
    touria016
    Membre

    @ Mourad : je pense que t aurais du proposer des critères pour arriver à évaluer ces fameuses « persollaités oujdis ».

    Du reste, moi je dis oui, pour les frères Bouchnaq, ils font indéniablement partie du patrimoine culturel musical d’Oujda???Après tout, qui ne connait pas les frères Bouchnaq? PDT_Armataz_02_02

    #274930
    mourad.oujdi
    Membre

    oui tu as raison chére touria, mais dans tous les livres sur les personnalité d’une époque, d’une ville, on site le politique, l’homme de science, et les gens qui font de choses un peu spéciales (parfois même des sorciers);
    bon essayons de passer cette étape, et proposons 🙂

    Ahmed bentiba: un grand savant et saint d’oujda;
    bensaid: le savant et saint d’oujda, il enseignait à la grande mosquée;
    al gahmmad: le grand poète oujdi à l’époque des mérinides sur fes;

    à vos plumes

    #274931
    mourad.oujdi
    Membre

    alors j ajoute:
    ziri ibn atiyya: fondateur de la ville en 994 a.c, chef des maghrawa
    abou youssouf yaacob al marini: le renovateur de la ville, avec la construction de la grande mosquée, et la mederssa merinide (plus ancienne que celle de fes)
    cheikh saleh chaabane: grande figure de la musique gharnati de la ville d oujda
    sidi maafa (mou3afa:guerri): un saint d’oujda, visité tjrs par les oujdis

    alors vous êtes où les oujdis, j espère que vous êtes des vrais lol

    #274932
    houmidi59
    Participant

    Vous avez raison , notre ville rengorge de personnalités; il y en a qui sont ministres , d’autres ambassadeurs ; il y en a même des acteurs et des chanteurs comme Tahar Jimmy
    Cependant les personnes qui ont marqué notre enfance sont nombreuses :
    Je cite là: Hammou qui vendait Karan près de l’école Berthelot; T’hi le géant , Rquia Mimmiss; Takha ; 3mar dangereux ;Piss; Almamboo; Laaroussa…..
    Il y en a beaucoup …laissez_moi du temps pour me rappeler d’eux et je vous les citerai
    Promis !

    #274933
    hafid
    Membre

    abdallah almagana allah irahmo

    #274934
    houmidi59
    Participant

    @hafid wrote:

    abdallah almagana allah irahmo

    آه أخويا حفيظ ،شحال تمتعنا بالطباسا ديالو وشحال تفراجت عليه فالحلاقي في باب سيدي عبد الوهاب
    ايامات زمان !!!!!!!!!!!!

    #274935
    ratek84
    Participant

    oulama, qodat, awliya, sultans, toujjars, juifs
    😀

    #274936
    oualid23
    Participant

    El Filali ancien Gloire de la Mouloudia et de l’equipe nationale

    #274937
    mourad.oujdi
    Membre

    safi!
    c’est tout ce que vous avez, pauvre oujda!!
    vous pouvez pas citer des personnalités qui ont marqué oujda depuis 994 jusqu’à 1950
    alors courage!
    vous connaissez bien ce qu’on cite dans les livres « attarajom » biensur !??

    pour al magana, voilà un extrait d’un livre de Mr Abderrahmane ZENATI:

    « ….Abdallah Al Magana n’était pas seulement ce qu’à Oujda en entend par un « Goual »… Il était aussi musicien, une sorte de «cheikh », avec son « Galal » et sa « Gasba», instrument de musique en roseau typiquement algérienne… Il était aussi un conteur populaire très charmant, débordant d’imagination et un véritable mémorialiste ambulant.

    Bedonnant, bouffi, tantôt il portait un costume à l’européen, tantôt il déambulait dans une large gandoura ocre et une rezza jaune d’or… Abdallah Al Magana était très populaire auprès de la population locale. Pour vivre, il passait son temps dans la journée dans la halka et la soirée dans les bars à raconter des histoires rocambolesques aux Oujdis qui adorent les narrations.

    C’est connu, l’Oujdi passe sa vie dans les terrasses des cafés à parler de football, à écouter et à répéter les potins qu’il avait entendus. Chaque Oujdi, en fait, collabore, avec une habileté de romancier à l’histoire de la vie des autres. Les Oujdis continuent de se perdre leur temps dans les cafés, matin et soir. Le plus souvent ils restent assis à la terrasse regardant avidement les passants, ragotant sur les défauts et les qualités de chacun.

    Beaucoup passent encore leur vie à raconter leurs rêves avec verve, les considérants comme un bon ou mauvais présage… pour se mettre au courant des plus récents commérages, ils s’absentent de leur boutique ou leur bureau… Tous ceux qui ont vécu à Oujda, comprennent ce que je veux dire.

    Vivant conformément aux coutumes locales, Abdallah Al Magana reflétait traditions et tempérament propre à la région.

    il passait le plus claire de son temps dans une alternance de palabre et de léthargie avec un intérêt savoureux fondé sur la médisance, les dénigrements des ragots et de la calomnie.

    Commentateur inné, son discours était basé autour des départs et de retour des émigrés, des commentaires provocants sur les juifs et les relations entre marocains et algériens.

    Rien ne pouvait échapper à la curiosité dévorante de cet artiste. Il se décrivait lui-même comme un pure Oujdi, un vrai «fouinard » qui savait tout sur sa ville et sur ses concitoyens. Il connaissait les riches et les pauvres, les humbles et les arrogants, les honnêtes et les escrocs. Il était plein de sève et d’imagination. Ce qu’il ne savait pas sur la vie des autres, il pouvait aisément l’inventer et en nourrir ses interlocuteurs.

    Il m’avait raconté la saga de tous ces noms connus à Oujda : Sebti et l’histoire de sa richesse et de sont palais qui reste l’un des meilleurs édifices touristique de la ville. Le secret de la réussite financière des Scali, des Alj, des Ben Omar et des Moumni… la légende des Osman, dont l’un fut premier ministre du gouvernement marocain… l’histoire des Boulouiz, des Zouhir, des Boukarabila et des Hjirra… les exploits de Bekkay Lahbil, qui fut lui aussi premier ministre…Il me parla du Caïds El Mansouri, des Zaki… Il savait tout sur les pères de la révolution algérienne : Haddam, et Abrous, ces hommes dont les historiens algériens ne citent jamais le nom. Et dire que c’est eux qui ont « fabriqué » et l’indépendance de l’Algérie et Bouteflika lui-même… Abdallah Al Magana connaissait presque tous les juifs d’Oujda, leur passé… il m’avait appris des tas de faits sur Touboul, Aherfi, Benchetrite, Marciano, Benadiba, Aziza. Bref, il m’avait parlé de tous le monde : les Bel Hadj, les Houat, les Faraji, les Jabri, les Houar, les Dendane et les Ben Taj, les Bel Houcine, les Beramdane, les Khalloufi, les Ben Mimoun, les Oulads Lacaisse, les Ben Azzi et autre Boufous… Aucune personne n’avait de secret pour lui. Il en connaissait tous les tenants et les aboutissants, l’histoire de chacun et de la crasse qui s’y remuait.

    Raconter des histoires extravagantes et pleines de péripéties extraordinaires et invraisemblables était son fond de commerce, son moyen de vivre…

    Les Oujdis éprouvent beaucoup de tendresse pour lui. Il était présent à toutes les fêtes et réjouissances de la région. Il était pour les gens de l’Oriental un symbole de la culture… l’un des derniers mythes d’une certaine époque.

    Abdallah Al Magana, sans passer par une école, avait un esprit cultivé, raffiné, et en même temps d’une simplicité et d’une innocence presque puérile. C’était, dirais-je, un Oujdi dans le sens le plus noble du mot. Un des hommes les plus dignes de respect, un des hommes que j’ai toujours admiré et respecté.. ».

    #274938
    OUJDI_PUR
    Membre

    les teboul les bouaziz et les benadiba je me souviens bien de ces familles

    les benadiba vivent toujours a oujda

    #274939
    OUJDI_PUR
    Membre
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 20)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
maillot de foot pas cher vente maillot de foot pas cher cheap nfl jerseys maillot de foot pas cher maillot de foot pas cher maillot de foot pas cher
SHARE

Les personnalités d’Oujda