SECRET DE RECRUTEUR ET ENTRETIEN – ce qui leur met la puce à

Forums OujdaCity Espace étudiant SECRET DE RECRUTEUR ET ENTRETIEN – ce qui leur met la puce à

  • Ce sujet est vide.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #205937
    Moonlight
    Membre

    Salam voici quelque Info très Utiles, que j’ai pêché pour vous sur le net pour vos Entretiens.

    SECRET DE RECRUTEUR ET ENTRETIEN

    – ce qui leur met la puce à l’oreille –

    A la recherche du moindre indice, les recruteurs prennent des allures d’inspecteur Columbo quand vient le temps de l’entretien. Le but de leur enquête : lire entre les lignes pour débusquer le candidat idéal.

    1) Testez votre curiosité
    Le recruteur : Florian Mantione, directeur du Florian Mantione Institut (Réseau international de conseil en ressources humaines)

    Ce qu’il cherche à déceler : la curiosité des candidats

    Pour Florian Mantione, un bon candidat est un candidat curieux. Celui qui s’est vraiment renseigné au préalable sur l’entreprise et sur le poste aura donc toutes ses chances de plaire. Selon lui, un candidat doit aussi s’intéresser à l’environnement et à l’évolution récente de son métier. « Vous n’êtes pas de simples exécutants, explique-t-il. Avoir un avis sur les grandes problématiques de votre secteur est primordial lors d’un entretien. »

    Ses méthodes :

    Le dada de Florian Mantione ? Le nom de votre lycée… « Vous étiez au lycée Lamartine ? Mais… qui est Lamartine au juste ? » L’objet d’une telle question : tester votre curiosité, mais aussi observer votre réaction lors d’une situation inattendue. Ensuite, plus classique, attendez-vous à être questionné sur l’entreprise et sur le poste que vous convoitez : quels sont les clients de l’employeur ? Ses fournisseurs ? Ses concurrents ?

    2) Tester votre adéquation au poste

    La recruteuse : Karin Gaudillat, chargée de recrutement chez Adecco Experts

    Ce qu’il cherche à déceler : l’épanouissement du candidat

    Selon Karine Gaudillat, que ce soit en période de crise ou de plein emploi, les demandeurs d’emploi en France accordent beaucoup d’importance à leur futur environnement de travail. Ainsi, lors de ses entretiens, vérifier si le candidat pourra s’épanouir au mieux dans son poste est sa priorité. « Notre objectif est de réussir à 100 % l’intégration du candidat au sein de l’entreprise », insiste-t-elle.

    Ses méthodes :

    Dans quel type d’entreprise voulez-vous travailler ? Souhaitez-vous avoir des collaborateurs à manager ? Quelle amplitude de travail avez-vous l’habitude d’avoir pour la réalisation de vos missions ? « Toutes ces questions me permettent de détecter efficacement si les attentes du candidat sont en adéquation avec le poste ou pas », raconte-t-elle. Par ailleurs, si ce dernier semble douter de ses aptitudes, des tests d’évaluation en ligne sont proposés par Adecco Experts pour l’aider à s’auto-évaluer.

    3) Mesurer votre conviction

    La recruteuse : Catherine Dervaux, directrice de l’agence de recrutement Men Way, Paris/Ile de France

    Ce qu’il cherche à déceler : le relationnel

    Catherine Dervaux n’y va pas par quatre chemins : « avant même qu’un nouvel embauché soit en poste, la première chose que nos clients jugeront, c’est son relationnel. » Aucun entretien ne déroge donc à la règle : enthousiasme, pro-activité, souplesse, bonne humeur… tout est sondé. Et si ces conditions sont remplies, mais que les diplômes ou l’expérience professionnelle font défaut, son cœur peut balancer.

    Ses méthodes :

    Tout au long de l’entretien, Catherine Dervaux est aux aguets pour déceler « ce qui fait bouger » le candidat. « Montrez que vous êtes content d’être là, souriez, réagissez rapidement, soyez présent, investissez-vous ! » Regarder la table sans conviction est rédhibitoire…

    4) Estimer votre motivation

    Le recruteur : Frédérick Airès, responsable Développement et Innovation RH chez Teleperformance Centre Ouest

    Ce qu’il cherche à déceler : la motivation et l’envie de se former

    Chez Teleperformance, 95 % du recrutement concerne des postes de conseillers clients. Leur quotidien ? Répondre aux demandes des clients, et faire preuve de tact et de politesse à chaque appel, des missions plutôt délicates. « Il faut donc une certaine dose de ténacité et de motivation pour réussir dans ce métier », précise Frédérick Airès.

    L’envie d’apprendre est tout aussi importante chez Teleperformance : « tout nouveau collaborateur qui nous rejoint bénéficie d’un parcours de formation, afin de devenir un conseiller clients efficace », explique Frédérick Airès.

    Ses méthodes :

    Après le test de culture générale et d’aptitude, les motivations du candidat sont passées au crible. Exemple : « si un candidat ne souhaite pas travailler sur la plage horaire du centre pour lequel il postule, il réduit considérablement ses possibilités d’embauche, estime-t-il. À contrario, un candidat, qui se révèle flexible et prêt à s’investir saura retenir notre attention. »

    Enfin

    Question incontournable pour Frédérick Airès : « seriez-vous prêt à suivre une formation ? ». Or, surprise, bon nombre de candidats semblent réticents : « pour beaucoup, l’école est déjà loin derrière eux. » Et elle ne leur rappelle pas que de bons souvenirs… Dommage, car cette motivation se révèle déterminante pour le recruteur.

    Pauline Tissot -copyright Keljob.com – juillet 2009

    #272591

    merci Moon j’ai fais le test et c’est très complet PDT_Armataz_02_02

    #272592
    Moonlight
    Membre

    Just , J en doute pas 8) t es trop forte ma puce.

    aller on continue

    Les grandes erreurs à éviter lors d’un entretien

    Nous commençons la liste des erreurs à éviter par celles qui sont plus susceptibles d’échouer votre candidature ;

    1. Arriver trop en avance
    C’est bien connu, vous ne devez jamais arriver en retard à un entretien d’embauche. Mais arriver trop tôt peut également être une attitude mal perçue.

    2. Ne pas vous préparer suffisamment…
    Se préparer à toutes les questions possibles; quel est votre principal défaut ?, quel est votre principale qualité ?, aimez-vous le travail en équipe ?, avez-vous été amené à résoudre des problèmes dans votre précédent travail ?, etc.

    3. Ne pas connaître vos réponses par cœur
    Toutefois, vous ne devez pas non plus vous empêcher d’avoir un temps de réflexion pour répondre à une question même si vous êtes bien préparé.

    4. Ne vous mettez pas trop à l’aise,
    Même si votre interlocuteur semble être « cool » et décontracté, vous devez garder une posture irréprochable.

    5. Ne critiquez pas votre ex employeur ou vos ex employeurs.
    Si l’on vous demande de parler de votre ancien emploi ou d’une situation difficile, ne vous permettez pas de critiquer outrageusement votre ancien employeur.

    6. Susciter la pitié
    N’essayez pas d’attendrir un employeur en lui faisant part de vos problèmes personnels ; divorce, deuil, accident, maladie, etc.
    Ne faites surtout pas penser à votre interlocuteur qu’il est votre dernier espoir.

    Les erreurs suivantes sont aussi à éviter mais moins graves que les précédentes

    – Pour les femmes, évitez une tenue provocante et cherchez à réduire au minimum le maquillage, les ongles colorés et le rouge à lèvres.
    – Ne fumez pas si possible pendant l’entretien.
    – Évitez de regarder votre montre sans cesse.
    – Ne montrez pas que c’est votre premier entretien
    – Ne laissez pas entendre que vous avez des revenus supplémentaires en dehors de votre salaire.
    – Évitez d’aborder souvent des aspects de votre vie privée.
    – Ne répondez pas uniquement par « oui » ou « non » ; accompagnez-les au moins d’une brève phrase.
    – Ne mentez pas.
    – N’interrogez pas votre interlocuteur sur les primes annuelles, les congés, les problèmes de transport, tickets de restaurant, etc.
    – Ne demandez pas si dans un proche délai vous pourrez prendre la place du chef de service…
    – N’abordez l’aspect salaire qu’à un stade très avancé de l’entretien.
    – Ne vous laissez pas dérouter par des silences volontaires provoqués par votre interviewer ; profitez-en pour poser des questions pertinentes.
    – Ne montrez pas que c’est la seule entreprise, et faites savoir que vous êtes en pourparlers avec d’autres sociétés.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
maillot de foot pas cher vente maillot de foot pas cher cheap nfl jerseys maillot de foot pas cher maillot de foot pas cher maillot de foot pas cher
SHARE

SECRET DE RECRUTEUR ET ENTRETIEN – ce qui leur met la puce à