une mauvaise reputation de la femme du maroc.

Forums OujdaCity Débats une mauvaise reputation de la femme du maroc.

  • Ce sujet est vide.
15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 46)
  • Auteur
    Messages
  • #210993
    Alain
    Membre

    bon faut arréter de trop fumer le moquette là !!!!

    Tu nous fais ta crise de délire en disant n’importe quoi de préférence.

    Si tu te crois le gardien de ta soeur, ça pose des question sur tes fantasmes !!!!!!!!! t’es jaloux de ta soeur, t’as des projets avec elle ?

    Espèèce de malade, vas donc voir sous ta ceinture, il y apeut être des chose s à découvrir sur ta libido à 2 balles

    #210994
    dahlia
    Membre

    hichemtaourirt ..excuse moi et permets moi de te dire que ce n’est pas une facon de discuter. 😳 .surtout sur ce forum..

    on comprend parfaitement ta colere envers ce qui se passe et ce que tu decris mais cela ne te donne aucun droit d’insulter les autres…fais le pour pour l’islam que nous aimons tant et que tu defend de tout coeur… 😉

    monsieur alain je vous ai connu toujours serein pas la peine de tomber dans le piege .je comprend aussi votre reaction.

    merci.

    #210995

    é ki ta parlé a toi déjà sbah rabi kan on é ds un pays come cui là c normal kan sénerve c pa digne dun pays muslim mr ALAIN la prochaine foi envoi dé mess privée si tu veu te defoulé

    #210996
    dahlia
    Membre

    @hichemtaourirt wrote:

    é ki ta parlé a toi déjà sbah rabi

    🙄 laquestion m’est elle adressé ? 🙄

    #210997

    nn je kitte le forum pr un momen ça vs fra dé vac nespa alé salam

    #210998
    Alain
    Membre

    Issue d’une famille sans garçon, Selma El Attar a cherché à s’imposer dans le monde des hommes par le karaté. Elle ambitionne même, comme unique arbitre femme arabe et africaine, de mettre les deux sexes sur un pied d’égalité !

    “Je voulais prouver à mon père qu’il ne devait pas avoir honte de n’avoir engendré que des filles”. Cette jeune femme qui ne mâche pas ses mots, a été championne du Maroc de karaté pendant plus de dix ans, elle est aujourd’hui la seule femme arbitre international de karaté dans tout le monde arabo-africain. C’est qu’elle a sympathisé très tôt
    avec le tatami. “A l’âge de quatorze ans, je me suis lancé ce défi de devenir meilleure que les hommes dans un sport que l’on considérait comme essentiellement viril. Faire du karaté lorsque vous êtes une fille n’est pas toujours bien vu au Maroc”. L’aînée de cinq sœurs avait du pain sur la planche. A l’époque plus qu’aujourd’hui, vivre, exister dans une famille traditionnelle composée essentiellement de filles, n’était pas une tâche de tout repos. “Je sentais qu’il était vraiment dur de supporter le regard d’une société qui voit dans l’absence d’un héritier masculin comme une sorte de malédiction du ciel. Je comprenais mon père même s’il faisait tout pour nous rendre heureuses”. Gagner, battre ces mêmes hommes sur leur propre terrain, coiffer au poteau les machos de tous bords, Selma en a fait une question d’honneur.

    La suite de l’artcile en cliquant ICI

    …. et qui s’y frotte s’y pique.
    Messieurs les moralisateurs vous risquez de tomber sur un os

    #210999
    Alain
    Membre

    Romancière, comédienne, chroniqueuse, blogueuse, publicitaire… Vous faites tout ça parce que vous avez une revanche à prendre ?

    Une revanche sur le temps, peut-être. Beaucoup de choses me passionnent et j’aimerais avoir le temps de tout faire, de tout découvrir. Mais je n’ai qu’une vie, malheureusement.

    Votre premier roman raconte l’histoire de Zineb, une jeune fille qui assume sa passion charnelle et sa relation illégitime avec son amant. Comment a réagi votre père à la lecture de votre texte ?
    Mon père ne l’a jamais lu parce qu’il est analphabète. Il est simplement fier que sa fille ait sorti un livre, qu’elle passe à la télévision et qu’elle écrive régulièrement des chroniques dans la presse. Mes frères et sœurs ont lu le roman sans que cela provoque une polémique à la maison.

    Dans vos chroniques, la virginité est une mascarade, la fidélité un mythe et le mariage traditionnel, une forme de prostitution. Vous n’avez pas trouvé mieux pour provoquer ?
    Ce sont mes opinions. Et je ne les exprime pas pour provoquer. Je ne suis pas contre les filles qui veulent rester vierges ou ceux et celles qui choisissent de se marier à la traditionnelle. Le problème, c’est que souvent, c’est la société qui nous impose ces comportements. Ce n’est pas la fille qui choisit de rester vierge, mais elle sait que c’est la seule manière de prouver son “honnêteté”. En se mariant, on choisit peut-être son partenaire mais pas l’institution du mariage puisque la société ne tolère aucune autre forme de vie commune. Je ne conçois pas de prendre une décision aussi importante simplement parce que je risque de regretter, dans l’avenir, de ne pas l’avoir prise. C’est complètement irrationnel.

    Pourquoi refusez-vous de vous fondre dans la masse ?
    Parce que la masse me révolte. Parce que même notre élite est rattrapée par des concepts d’un autre âge (jnoun, shour, virginité, etc.). S’ils y trouvent un équilibre, tant mieux. Mais souvent, on continue de tenir un discours moderniste et rationnel et de jouer le jeu de la masse quand ça arrange. C’est plus facile de mener une double vie que de se remettre en cause.

    Peut-être que la masse est une fatalité, finalement…
    Peut-être, mais en attendant qu’elle me rattrape, je préfère nager à contre-courant. C’est important qu’il y ait toujours des gens qui aspirent à changer des choses dans une société.

    Pourquoi le corps vous fascine-t-il autant ?
    Parce que j’ai beaucoup travaillé sur moi pour aimer mon corps. Parce que le corps de la femme relève de la hchouma dans notre société. Lors de la récente polémique sur les femmes imams, j’ai été hallucinée par les arguments des hommes qui se disent perturbés de voir une femme prosternée devant eux. Même en faisant leur prière, ils ne voient que le corps.

    Votre seule tare, finalement, c’est d’être féministe…
    Je le suis tellement que je suis devenue anti-féministe. Même si je reconnais à nos valeureuses militantes leurs différents combats, je refuse l’attitude adoptée pour défendre les droits de la femme. Je refuse le système du quota, par exemple. Sur le terrain, une femme a les mêmes moyens de convaincre qu’un homme.

    La discrimination positive est un principe instauré par l’ONU, Madame la rebelle !
    La discrimination n’est jamais positive. Je comprends que ce soit un système transitoire en attendant que les choses changent. En attendant, je ne serais pas fière d’accéder au Parlement ou au gouvernement parce que je suis une femme. On ne fait pas de politique avec ses organes génitaux, mais en tant que citoyen engagé pour son pays.

    _____________________________________________

    Alors messieurs les machos, ça vous en bouche un coin ?

    #211000

    les femmes ont une grande place ds lislam ce ke tu veu petit con c atiré la colère dé musulmans imbécil une femme imam oui c ça tu a raison alé vatcouché sal pervers casse toi de ce forum traitre sor de là petit ignoran petit con a prepuce alé barre toi de ce forum imbécil

    #211001
    Alain
    Membre

    …. seuls les impuissants usent des injures….

    c’est à peu près la seule chose dont ils disposent

    #211002
    BOUAYED
    Membre

    Assalamou Alaikoum

    Cher Alaeddine Bonsoir et j’espère que tu vas pour le mieux.

    D’habitude, je ne sors pas de mon « Domaine » mais l’exception ne fait pas la règle.

    S’il y a un Titre qui m’a beaucoup écoeuré c’est celui qui parle de la mauvaise réputation de la femme marocaine

    C’est mauvais, malsain, inadéquat et révoltant comme Titre.
    C’est une Insulte pour l’Intelligence des Marocains et Marocaines et des Femmes en général.

    Je ne suis pas un Féministe mais je n’aime pas le n’importe quoi et je n’aime pas non plus les machos.

    S’l y a des Maux sur Terre, ils ne sont pas dus surement à la Femme toute seule et encore moins à la Femme Marocaine.

    En bon musulaman, je citerai le verset 201 de la Sourate la Vache :
    و منهم من يقول ربّنا آتنا في الدنيا حسنة و في الآخرة حسنة و قنا عذاب النار  » (201 البقرة).ء »

    « D’autres diront : Seigneur, fais-nous une belle part en ce monde et une belle part dans l’autre, et préserve nous du supplice du feu »

    Ici في الدنيا حسنة càd « une belle part dans ce monde » المرأة الصّالحةcàd « la femme bonne, âpte, propre, virtuelle ou… selon l’interprétation de Alimam Ali Ibn Abi Talib Radia Allah Anh.

    Notre Prophète Saidouna Mohammad SAWS a bien donné l’importance aux Femmes dans le Hadith en parlant des Mères en disant :
    « Le Paradis est sous les Pieds des Mères » et
    « Qui est ce qui mérite autant d’éloge et de reconnaisse ?: ta Mère, ta Mère, ta Mère puis ton Père » a-t-il dit.

    On dit aussi que la Femme est la Moitié de l’Homme
    On dit aussi que derrière Tout Etre Puissant, se trouve une Femme.
    Et pour tout enigme à élucider par les Enquêteurs, il faut chercher la Femme.

    La Femme Marocaine est comme toute les autres Femmes et pour les gens qui voit le mal partout, s’il y a une de mauvaise, il y a au moins Dix qui sont plus que bonnes. كاين بنات الناس

    Dans notre milieu, si on dit que les Femmes ont le coeur « fragile » et cède en Amour, elles sont par contre plus consciencieuses, trichent moins et sont moins corrompues.

    Et croyez moi; il y a des fois où vous rencontrez une Bonne Femme qui vaut mieu que 100 hommes Pourris.

    Cher Alaeddine, je te prie de bien vouloir fermer définitivement ce Forum au titre honteux et dégradant et ouvrir un autre que l’on pourrait appeler

    LA FEMME MAROCAINE

    tout simplement.

    C’est une chose que j’avais sur le coeur et il fallait le dire.

    Bien à toi

    #211003
    Alain
    Membre

    Au Maroc, seulement 33% des hommes et 23% des femmes se disent satisfaits de leur vie sexuelle. C’est ce qui ressort d’une étude mondiale menée dans vingt-sept pays.

    Comment les couples marocains vivent-ils leur sexualité ? Une récente étude mondiale, présentée samedi dernier à Marrakech en marge du congrès national de sexologie, révèle un manque important de satisfaction. Seuls 33% des hommes interrogés disent entretenir des relations satisfaisantes avec leurs partenaires.

    Les femmes sont encore plus mécontentes : uniquement 23% parmi celles interviewées disent avoir de bons rapports sexuels avec leurs conjoints. Cette étude a été réalisée dans 27 pays par le cabinet d’étude Harris Interactive pour le compte de la firme Pfizer, fabricant du Viagra, remède à la défaillance sexuelle le plus vendu dans le monde.

    Selon ses résultats, le manque de satisfaction sexuelle se pose partout avec acuité. «Près de 50% des hommes et des femmes dans le monde ne sont pas contents de leur vie sexuelle. Il est évident que le degré de satisfaction diffère d’un pays à l’autre», explique Aziz Smirès, président de l’Association méditerranéenne d’andrologie (AMA).

    Le Mexique est le pays où il y a le plus de personnes qui se déclarent satisfaites sur le plan sexuel. Les Mexicains sont donc en tête du classement : 75% de la population -cible affirme vivre le bonheur complet. Si les Mexicains sont les plus satisfaits, les Italiens et les Coréens le sont le moins avec respectivement 18 et 8% de réponses positives. Quant aux Français, 39% d’entre eux affirment entretenir de bons rapports sexuels.

    Alors quels sont les secrets d’une sexualité épanouie? Est-ce la fréquence des relations sexuelles qui détermine la satisfaction sexuelle du couple ou plutôt la qualité de l’érection ?
    «Une bonne vie sexuelle n’est pas liée aux nombres des rapports», réplique Dr. Smirès, soulignant au passage que «certains hommes s’entêtent à augmenter la quantité des rapports, mais pas leur qualité». L’enquête, intitulée «Global Better Sex Survey », révèle qu’il n’existe « aucun lien clair entre la satisfaction sexuelle et la fréquence des rapports. Cette obsession à accomplir plusieurs rapports traduit une angoisse des performances sexuelles et ne satisfait généralement pas le vis-à-vis».

    Pour étayer ces propos, M. Smirès donne l’exemple du Maroc et de la Turquie. Les hommes au Maroc et en Turquie ont la même fréquence de rapports qui est de 7 fois par mois. Cependant, 48% des Turcs sont très satisfaits alors que seulement 33% des Marocains le sont. La moyenne mondiale est de 6 rapports par mois. Au coeur du problème, résume l’étude, l’érection.
    «La qualité de la rigidité de l’érection est un facteur déterminant de la satisfaction sexuelle. La capacité d’obtenir et de maintenir une érection lors d’un rapport sexuel est très importante», dévoilent les résultats de l’enquête.

    Les personnes qui ont été interrogées par le cabinet d’étude Harris Interactive ont été également invitées à s’exprimer sur l’importance qu’elles accordent à la sexualité dans leur vie.
    Résultats : au Maroc, 89% des hommes et 85% des femmes estiment qu’elle est «très importante». La réussite du couple en dépend, pensent 69% des Marocains.

    Le sexe tabou
    Le sexe est encore un sujet tabou dans notre société. Seuls 55% des hommes et 46% des femmes de l’échantillon qui a servi de base à l’enquête menée par le cabinet d’étude Harris Interactive de Pfizer étaient prompts à s’exprimer sur le sujet.
    Menée du 16 janvier au 27 février 2006 dans trois villes du Royaume, à savoir Casablanca, Rabat et Fès, l’enquête a pour objectif d’étudier les besoins sexuels et les aspirations des couples et d’établir l’importance de la satisfaction sexuelle et son impact sur la vie conjugale.

    Par : Khadija Skalli
    Source: Aujourdhui.ma

    #211004
    saidi
    Membre

    @BOUAYED wrote:

    Assalamou Alaikoum

    Cher Alaeddine Bonsoir et j’espère que tu vas pour le mieux.

    D’habitude, je ne sors pas de mon « Domaine » mais l’exception ne fait pas la règle.

    S’il y a un Titre qui m’a beaucoup écoeuré c’est celui qui parle de la mauvaise réputation de la femme marocaine

    C’est mauvais, malsain, inadéquat et révoltant comme Titre.
    C’est une Insulte pour l’Intelligence des Marocains et Marocaines et des Femmes en général.

    Je ne suis pas un Féministe mais je n’aime pas le n’importe quoi et je n’aime pas non plus les machos.

    S’l y a des Maux sur Terre, ils ne sont pas dus surement à la Femme toute seule et encore moins à la Femme Marocaine.

    En bon musulaman, je citerai le verset 201 de la Sourate la Vache :
    و منهم من يقول ربّنا آتنا في الدنيا حسنة و في الآخرة حسنة و قنا عذاب النار  » (201 البقرة).ء »

    « D’autres diront : Seigneur, fais-nous une belle part en ce monde et une belle part dans l’autre, et préserve nous du supplice du feu »

    Ici في الدنيا حسنة càd « une belle part dans ce monde » المرأة الصّالحةcàd « la femme bonne, âpte, propre, virtuelle ou… selon l’interprétation de Alimam Ali Ibn Abi Talib Radia Allah Anh.

    Notre Prophète Saidouna Mohammad SAWS a bien donné l’importance aux Femmes dans le Hadith en parlant des Mères en disant :
    « Le Paradis est sous les Pieds des Mères » et
    « Qui est ce qui mérite autant d’éloge et de reconnaisse ?: ta Mère, ta Mère, ta Mère puis ton Père » a-t-il dit.

    On dit aussi que la Femme est la Moitié de l’Homme
    On dit aussi que derrière Tout Etre Puissant, se trouve une Femme.
    Et pour tout enigme à élucider par les Enquêteurs, il faut chercher la Femme.

    La Femme Marocaine est comme toute les autres Femmes et pour les gens qui voit le mal partout, s’il y a une de mauvaise, il y a au moins Dix qui sont plus que bonnes. كاين بنات الناس

    Dans notre milieu, si on dit que les Femmes ont le coeur « fragile » et cède en Amour, elles sont par contre plus consciencieuses, trichent moins et sont moins corrompues.

    Et croyez moi; il y a des fois où vous rencontrez une Bonne Femme qui vaut mieu que 100 hommes Pourris.

    Cher Alaeddine, je te prie de bien vouloir fermer définitivement ce Forum au titre honteux et dégradant et ouvrir un autre que l’on pourrait appeler

    LA FEMME MAROCAINE

    tout simplement.

    C’est une chose que j’avais sur le coeur et il fallait le dire.

    Bien à toi

    Mr. BOUAYED, je suis d’accord avec vous pour votre indignation. Je voudrais vous dire 3 choses pour être bref

    1. Comme vous, j’ai déjà été indigné par un autre sujet qui nous parle des tenues vestimentaires des marocaines à SAIDIA (pour ne pas être vulgaire), suite à ces articles, j’ai interpellé les internautes ou le webmaster pour remplacer ce topic par un autre qu’on pourrait appeller « les moeurs a saidia en été ». j’ai dit celà pcq le sujet me semblait être pris d’une manière très superficielle, on ne parlait que des filles et toutes les filles!! sans savoir que ce phénomène est peut être lié à d’autres facteurs et où il n’ya pas que les filles qui sont impliquées.

    2. Je vous prie de lire la réponse que je vais faire à M. ALAIN non seulement pour vous demander ce que vous en pensez, mais surtout, que je vais avancer certaines choses dont je ne suis pas sûr et je voudrais avec votre connaissance de l’histoire me rectifier si tel était le cas. je vous remercie saidi

    #211005
    saidi
    Membre

    Bonjour Mr. ALAIN,

    Après avoir lu le post de MR.BOUAYED, j’ai le votre dans l’ordre chronologique. Si vous le permettez, je vais m’étaler quelque peut sur ce sujet que subdiviserais en deux

    1. Permettez moi de vous dire que l’article qui vous avez posté émanant d’une dame dont je ne me souvient pas du nom, est un article qu’on appelle tout publique pq? parcequ’elle ne cite pas les références de l’article qui a été présenté à Marrakech comme vous le dites, une étude, cher Monsieur ALAIN, ce n’est pas radio trottoire, il ne suffit pas d’accrocher quelques individus dans la rue et le faire dire des choses qui comme vous le savez demande une méthode de travail, je ne suis pas sûr que cet article a été lancé en bonne et dûe forme, l’échantillonage est-il défini, les nombres de femmes et d’hommes qu’on a interrogé, leurs âges, leurs conditions sociales, leur niveau d’instruction, leur milieu familial etc.. c’est ce qu’on appelle les critères d’inclusion dans une étude. Le but de l’étude, a-t-il été défini, d’après ce que cette personne a écrit, on y comprend rien. A ton selectionné les gens qui souffrent de cette triste maladie des vaisseaux qui mène à une diminution de la libido pour finir par une impuissance sexuelle chez des gens jeunes, ceci est bien connu et propres à certaines maladies que je ne vais pas citer ici, mais je serais curieus de savoir si ce critère a été pris en considération car il est capital. Ce que je peux vous dire d’après mes lectures, c’est que le problème de la sexualité est un problème rarement organique(c-à-dire derrière lequel on découvre une maladie d’organe qui est sous jacente). Bien au contraire la grande majorité des gens qui souffrent de ce problème est d’ordre psychique, quand je dit psychique, je pense avoir tout dit= un problème multifactoriel et ce sont ces différents facteurs qu’il faut aller chercher, faire des bras dans l’étude comme on dit et comparer ce qui est comparable si ce qui me semble loin d’être le cas dans cette étude qui vous avez cité. Je m’arrête là pour l’étude et on pourra eventuellement la poursuivre plutard.

    Il ya un autre problème pour lequel je voudrais attirer votre attention:

    a) sous réserve de me tromper, ecs que pas mal de grandes civilisations qui ont atteint l’apogée dans l’histoire ancienne et qui se sont vues pericliter à cause de ce problème de sexualité où on poussé le bouchon trop loin. C’est vrai que les phénomènes ne font pas toujours du bien, c’est vrai qu’il ya matière à discussion, mais sachez aussi, cher ALAIN, Q’en europe, il ya plus ou moins 30 ans on vivait les moeurs presqu’identique à celles qui sont vécues au maroc. avec cependant une grande différence: suivez moi svp: on est passé du changement du comportement vestimentaire(la parisienne avec une jupe au dessus des genous ne courraient pas les rues, puis on est passé depuis 1968 bien connu dans l’histoire des moeurs à des comportement de plus en plus discutables, on a balayé l’abstinence avant le mariage, on est passé à l’homosexualité d’abord tolérée puis institutionnalisée, puis on est passé au PAX, on est passé au mariage entre homosexuelle, aujourdh’ui on va passer à l’adoption des homosexuels masculins pour qu’ils puissent satisfaire leur fantasmes d’avoir un enfant qui souvent a l’âge de un ou deux ans sans lui avoir demandé son avis. Tu as la recette qui faut pour répondre à cet enfant adopté par deux homo masculin et lorsqu’il aura 14 ans, demandera pourquoi mes copains ont une maman et pas moi j’espère cher ALAIN que tu as réfléchi à la réponse qu’il va falloir donner et en même temps à la responsabilité que vous prenez en pronant ce genre de pratique. Pour rappel, la grande partie de la population musulmane que tu cotoyes aujourd’hui a vecu de cette façon, chose cureise, si l’on devait faire une étude sérieuse et à longue échelle et si possible par sponsorisée par la firme que tu as cité à Marrakech sans dire ce que cette société fait comme chiffre d’affaire avec son fameux produit. Pour ma part, je pense ques les moeurs se degrade en europe à une vitesse telle, que très vite on va se trouver le bec dans l’eau sans savoir quoi faire. Pour terminer, je voudrais te dire une chose qui m’a toujours donné à réfléchir. Si nos houjjajs dans les différents rites qu’ils doivent accomplir au pelerinage passent par un laps de temps où ils doivent se couvrir d’un simple drap (comme je suppose que tu le sais avant l’arrivée de l’ISLAM, le haj existait déjà, était déjà pratiqué par par les polytheistes et au même endroit où il se fait de nos jours, il se fait qu’il yavait un moment où tout le monde se trouvait nu hommes et femmes) Je te laisse réflechir à celà pcq la façon dont je voit les moeurs evoluer en occident risque tres vite de nous mener en arrière, tout le contraire que certains avant gardistes féministes préconisent. salut saidi

    #211006
    Alain
    Membre

    En tant que prof de sociologie, je suis assez vigilent pour TOUJOURS interroger les méthodologies qui ont été utilisées dans une enquête d’opinion.

    Les critères ici sont en parfaites relations avec l’objet.

    Par ailleurs, les mêmes outils ont été utilisés partout, pour donner une homogénéité à cette recherche.

    Le but n’est pas ici de développer ni d’analyser des VALEURS, mais de mesurer des sentiments de satisfaction, ce qui n’est pas du tout la même chose.

    La seule raison de ma publication ici, dans ce forum précisément est seulement de montrer que les frustrations peuvent conduire à accuser l’autre sexe avec une grande rapidité, alors qu’un fond il s’agit d’un malaise personnel qu’il est préférable de transférer sur l’autre sexe afin de se croire soi même idem.

    Mes interventions convergent TOUTES vers le même but : montrer qu’il est tellement plus facile de désigner « l’autre » que de se regarder dans un miroir

    #211007
    saidi
    Membre

    Monsieur le professeur ALAIN bonjour,

    Je n’ai malheureusement pas le temps de vous répondre comme j’aurais bien voulu le faire, celà ne veut pas dire que je ne réponds à votre dernier post qui ne contient aucun, je dis bien aucun élément de réponse aux questions que je vous avais soumises, tout ce que j’ai appris, c’est que vous êtes professeur de sociologie, tout ce que j’ai cité dans mon dernier post est passé inaperçu! c’est curieux diront pas mal d’étudiants dans l’auditoire! des professeurs de sociologie, Monsieur, on en a vu et entendus, il ya ceux qui emplissent les auditoirs au point de s’assoir par terre pour les écouter, il en a d’autres, qui, lorsqu’ils arrivent dans l’auditoire sont etonné de se trouver devant quelques trouillards qui croient que le fait d’être repéré par le prof. ça fait l’affaire à la fin du cursus! Cette ère, là, Monsieur le professeur est depassée, comme vous le dites vous même tout en vous contredisant souvent dans vos leçons! comment voulez vous qu’un étudiant vous prenne comme exemple lorsque vous mêmes vous n’êtes pas convaincus dans ce que vous dispensez!. Ceci, je l’ai malheureusement remarqué moi même ici, au travers de ce site(je vous ai lu et j’ai relevé pas mal de contradictions dans ce que vous dites). C’est à mon avis et des souvenirs que j’ai gardé de mes professeurs, la meilleure manière de se discréditer. Par exemple, je trouvais indigne la façon avec laquelle un professeur répond à un internaute au travers d’un site , ce qui est votre cas, permettez moi par respect que je vous dois de ne pas citer toutes les insalubrités que vous avez sorti sur ce site . Le fait d’être interpellé d’une manière inconcevable, ne vous permet pas monsieur le professeur de vous laisser pieger et aller dans ce sens là, vous êtes professeur d’abord, vous avez affaire à toute une catégorie de gens et vous devez surtout, surtout garder votre sang froid, essayer de rectifier le tir et essayer surtout de convaincre ceux qui vous paraissent égarés , mais avec la doigté, la finesse, l’la pédagogie que vous êtes censé posséder et maitriser! hélas, après vous avoir lu à plusieurs reprises, je me suis rendu compte que, vous n’étiez pas parmis les professeurs de sociologie que j’ai eu la chance d’avoir eu dans ma jeunesse et desquels je garde un souvenir imperissable et voir même qui font de moi aujourd’hui ce que je suis et comment je pense!. Ceci était en guise d’introduction, pour ce qui est de la fameuse étude de sexologie que vous avez cité, je suis sûr monsieur le professeur que vous ne l’avez pas lue, vous vous êtes certainement contenté de lire ce que cette dame a écrit dans son papier pour vendre sa marchandise aux assoifés de ce genre de choses qui d’ailleurs, je profites au passage de vous le dire, monsieur le Professeur, ces choses là ne sont pas la première priorité des marocains dans leur ensemble, même s’il existe je le conçois quelques brebis galeuses qui se précipitent vers les jiosques pour les étaler sur leur table de salon pcq ça fait chic, celà, Monsieur, nous le savons tous, tous les marocains et marocaines vous diront où il faut aller trouver ce genre de lecture, mais ce n’est pas celà le maroc profond comme vous nous avez appris à dire « la France profonde »

    Le problème du Maroc, Monsieur le Professeur en sociologie n’est pas là où vous croyez, détrompez vous, et arrêtez de détourner l’attention des gens, le problème du maroc, vous le vivez quotidiennement en france, donc, il ne faut même pas aller au Maroc pour faire je ne sais quelle étude bidon comme n’importe quel personne plus ou moin proches de la Médecine pourra vous le dire! « il ya un proverbe que je vais essayer de vous traduire: Il ya un marocain qui rencontre une femme mendiante, toute nue ou du moins avec des vêtements qui sont à la limite de la nudite, le brave homme dit à la mendiente: qu’est ce qu’il te faut et qui te ferait plaisir: elle répond: je veux une bague en or et des boucles d’oreilles », ALORS MONSIEUR LE PROFESSEUR ET JE LE DIS A TOUS LES INTERNAUTES EXCITES/ la sexologie! le sida oui! mais il ya d’autres priorités;

    Pour votre gouverne Monsieur le professeur de sociologie, il ya quelques années, on a organisé en france une journée SIDA STYLE TELETON, sur une des châines de TV QUI organisait la soirée, avaient fait défiler sur le plateau toutes les grandes stars du monde et de tous les domaines. Je me souviens de cette émission, elle a fait un tabac comme ils disent dans leur jargon, parmis ces grandes stars mondialement connues, les organisateurs avait cru bien faire d’inviter aussi un gynécologue ivoirien, il lui ont donné le micro et lui a t on demandé de ce qu’il pensait du ravage du sida: Sa réponse était tellement éloquante que les milliers de personnes qui se trouvaient dans la salle sans parler des telespectateurs comme moi, au lieu d’applaudir, se sont senti genés, se sont regardés, les uns les autres!! l’animateur ayant la présence d’esprit de se précipiter pour détourner l’intervention de ce gynécologue ivoirien et permettre à la terre de continuer de tourner!! Je n’ai pas ce document, mais si quelqu’un veut pousser les études sociologiques, je suis sûr, qu’il retrouvera ce document, quand il écoutera ce que ce jeune gynécologue ivoirien a dit du sida, je suis sûr qu’ils passeront pas mal de nuits à réfléchir.

    Ceci pour vous dire que je n’ai pas le temps et que je devais m’absenter une quinzaine de jours, croyez moi, Chèr Monsieur le Professeur ALAIN, dès mon retour, je feraisle tour du site et si necessaire, je serais à vous. N’oubliez pas que vous n’avez répondu à aucune de mes questions de mon post précédent, mes salutations respectueuses, saidi

15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 46)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
maillot de foot pas cher vente maillot de foot pas cher cheap nfl jerseys maillot de foot pas cher maillot de foot pas cher maillot de foot pas cher
SHARE

une mauvaise reputation de la femme du maroc.